Dernier bateau pour Tanger

Dernier bateau pour Tanger

Kevin Barry

Maurice Hearne et Charlie Redmond, deux vieux gangsters irlandais, font le guet, de nuit, sur le port d’Algésiras.

Ils espèrent retrouver Dilly, la fille de Maurice, disparue depuis trois ans. On la dit en partance pour Tanger, ou peut-être sur le point d’en revenir.

De rencontres louches en quiproquos, les deux acolytes se racontent et houspillent leur prochain. Avec une verve...

Traduit par Carine Chichereau

Édition papier

Date de parution : 01/10/2020

Prix : 21,00 €

Format : 20.5 x 14 cm, 272p.

ISBN : 978-2-283-03370-8

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 01/10/2020

Prix : 12,99 €

ISBN : 978-2-283-03371-5

    « Une plongée noire et drôle vers les abysses… merveilleusement écrit… Barry se fait le narrateur perspicace de la psyché masculine… ce qui distingue ce livre, au-delà de son humour, de la terreur qu’il peut inspirer et de sa beauté, c’est sa perception morale… c’est une immersion totale au cœur des âmes terrifiantes de sales types. »


    The Guardian


     



    « Les dieux de la littérature, qui aiment tant l’Irlande, ont été généreux avec Kevin Barry. »


    Richard Beard


     



    « C’est un roman de Kevin Barry donc on s’attend à ce qu’il soit fabuleux ; le reste est une surprise plus fabuleuse encore. »


    Roddy Doyle

Maurice Hearne et Charlie Redmond, deux vieux gangsters irlandais, font le guet, de nuit, sur le port d’Algésiras.

Ils espèrent retrouver Dilly, la fille de Maurice, disparue depuis trois ans. On la dit en partance pour Tanger, ou peut-être sur le point d’en revenir.

De rencontres louches en quiproquos, les deux acolytes se racontent et houspillent leur prochain. Avec une verve incroyable, ils retracent une vie dédiée au crime mais aussi, contre toute attente, à l’amour. Au fil de cette nuit de confessions, le mystère de la disparition de Dilly s’éclaircit peu à peu…

Sans jamais se départir de l’humour noir qui fait la marque de Kevin Barry, Dernier bateau pour Tanger sonde la mélancolie du temps qui passe, le poids de la culpabilité et la difficulté à assumer, une vie durant, une existence de sale type.