Living

Martin Caparros

Prix Herralde 2011

Juillet 1974 : Juan Domingo Remondo dit Nito voit le jour alors même que Juan Perón rend son dernier souffle. C’est le début d’un destin aussi déraisonnable que celui de l’Argentine contemporaine.
Nito est un enfant à part, doté d’une rare intelligence et d’une obsession pour la mort. Marqué par la disparition précoce de son père, il s’adonne très tôt...

Traduit par Isabelle Gugnon

Édition papier

Date de parution : 22/08/2013

Prix : 24,00 €

Format : 20.5 x 14 cm, 564p.

ISBN : 978-2-283-02642-7

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 22/08/2013

Prix : 17,99 €

ISBN : 978-2-283-02691-5

    « Une fois achevée la lecture vivifiante des 560 pages de Living, c'est une foule d'épithètes qui surgissent et se bousculent pour qualifier ce roman suprême grotesque alla belge (le théâtre de Ghelderode, les toiles de James Ensor), farcesque, picaresque, clownesque… »

    Thierry Clermont, Le Figaro Littéraire

    « Martín Caparrós déroule un roman déroutant, magnifique et troublant, à l'humour grinçant, cynique, grotesque, émouvant. »

    Xavier Houssin, Le Monde des Livres

    « Martín Caparrós signe un attachant roman d'apprentissage autant qu'une fresque colorée sur l'histoire de l'Argentine. »

    Didier Jacob, Le Nouvel Observateur

Prix Herralde 2011

Juillet 1974 : Juan Domingo Remondo dit Nito voit le jour alors même que Juan Perón rend son dernier souffle. C’est le début d’un destin aussi déraisonnable que celui de l’Argentine contemporaine.
Nito est un enfant à part, doté d’une rare intelligence et d’une obsession pour la mort. Marqué par la disparition précoce de son père, il s’adonne très tôt à une véritable passion macabre. Devenu prédicateur pour un gourou évangéliste, Nito s’engage dans un projet délirant et visionnaire…
Délicieusement obscène, admirablement écrit, Living débute comme un roman d’apprentissage et évolue vers une farce à la construction subtile. Ce récit foisonnant, critique drôle et acerbe de l’Argentine des trente dernières années, forme un grand roman politique porté par un souffle picaresque réjouissant.