Le roman de Thomas Lilienstein

Le roman de Thomas Lilienstein

Laurence Werner David

« Je ne pense qu'à la présence de Thomas à Khila, au fait même de son retour qui, chaque jour, devient une puissance d'attraction et de vie que je crois immuable, solide, jamais déçue. La magie est dans ce sésame : Reviens, Thomas. Et il revient. Les déconvenues ne peuvent plus m'atteindre. »
Mikel aime Thomas Lilienstein, un paysagiste obstinément en voyage. Elle l'attend à Khila...

Édition papier

Date de parution : 06/10/2011

Prix : 20,30 €

Format : 18 x 14 cm, 400p.

ISBN : 978-2-283-02511-6

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 15/12/2011

Prix : 14,99 €

ISBN : 978-2-283-02567-3

    « À travers une histoire d'amour, Le Roman de Thomas Lilienstein de Laurence Werner David propose une réflexion audacieuse sur les origines et la transmission. Un roman extrêmement ambitieux. »

    Oriane Jeancourt Galignani, Transfuge

    « À travers une histoire d’amour, Le Roman de Thomas Lilienstein de Laurence Werner David propose une réflexion audacieuse sur les origines et la transmission. Un roman extrêmement ambitieux. »

    « La séduction mortifère que dégage ce couple mère-fils et ses lumineux paysages où se noue le drame, deux villages de l’Ouest de la France et les îles suédoises, sont omniprésents et cependant jamais nettement évoqués. Lieux et sentiments émergent par petites touches oniriques et colorées où est volontairement abolie toute frontière entre ce qui est vécu, touché, pensé, ressenti. Parfois la narration devient plus explicite mais pour replonger très vite dans l’opacité de l’angoisse. »

    , Hebdo des Livres, Bibliothèque pour Tous

« Je ne pense qu'à la présence de Thomas à Khila, au fait même de son retour qui, chaque jour, devient une puissance d'attraction et de vie que je crois immuable, solide, jamais déçue. La magie est dans ce sésame : Reviens, Thomas. Et il revient. Les déconvenues ne peuvent plus m'atteindre. »
Mikel aime Thomas Lilienstein, un paysagiste obstinément en voyage. Elle l'attend à Khila où elle entreprend d'écrire le roman de leur amour, tandis qu'il se perd dans la quête des plans du dernier jardin imaginé par sa mère. Mikel explore la vie des amis de Thomas, décrypte leur géographie intime et le mystère des liens qui les unissent, pour composer peu à peu le portrait de son insaisissable compagnon.
Une œuvre en forme de labyrinthe, aussi savamment désordonnée qu’un jardin anglais.