Avec les olives !

Avec les olives !

Andrea Vitali

Sur les rives du lac de Côme, une petite ville – Bellano – est le théâtre d’une étrange sarabande ! Sur fond d’années trente à l’italienne, quatre imbecilli la mettent sens dessus dessous. C’est compter sans Ernesto Maccàdo, le capitaine des carabiniers… Il prévient leurs familles, c’est la panique !
Heureusement, il y a la soeur de l’un des casse-cou, la tendre et...

Traduit par Anais Bokobza

Édition papier

Date de parution : 07/05/2009

Prix : 24,85 €

Format : 20.5 x 14 cm, 492p.

ISBN : 978-2-283-02383-9

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 04/07/2013

Prix : 14,99 €

ISBN : 978-2-283-02682-3

Sur les rives du lac de Côme, une petite ville – Bellano – est le théâtre d’une étrange sarabande ! Sur fond d’années trente à l’italienne, quatre imbecilli la mettent sens dessus dessous. C’est compter sans Ernesto Maccàdo, le capitaine des carabiniers… Il prévient leurs familles, c’est la panique !
Heureusement, il y a la soeur de l’un des casse-cou, la tendre et pâle Filzina, qui consacre son temps libre aux œuvres de charité ! Mais elle aussi, à l’instar de tant d’héroïnes de Vitali, saura nous surprendre.
La petite ville s’agite en chœur autour de la mort suspecte de la veuve Fioravanti. Le curé d’abord. Le maire et sa drôle d’épouse ensuite. Et puis Anselmo Crociati, un expert chasseur incapable de tirer un pigeon à deux mètres. Luigina Piovata, l’accueillante péripatéticienne, qui reçoit à toute heure du jour et de la nuit. Eufrasia Sofi stra, l’inquiétante cartomancienne, et la petite vieille aussi éthérée qu’édentée égrenant l’Internationale sur son piano pendant que Mussolini conquiert l’Afrique.
Sans oublier les chats et les pigeons qui jouent un curieux rôle dans l’histoire, une histoire qui nous entraîne à Rome et en Espagne, au temps de la guerre civile.
On sent la breva, le vent du nord, et la neige glacée qui descend de la Valsassina sur des secrets sulfureux, des amours et des intrigues. En un mot, on respire l’air du lac.