Une romance marseillaise

Une romance marseillaise

Eugène Saccomano

En 1938 sur le plateau du Contadour, le pays de Jean Giono, on tourne un film. Aurélien, un jeune Marseillais, est derrière l’objectif. C’est un garçon courageux et dégourdi. Les membres de l’équipe, des idéalistes, discutent entre eux : que leur réserve cet avenir lourd de menaces ?
Une jolie brune se présente. C’est Pauline. Aurélien est aussitôt troublé. On devine un coup...

Édition papier

Date de parution : 23/04/2009

Prix : 20,30 €

Format : 20.5 x 14 cm, 328p.

ISBN : 978-2-283-02378-5

En 1938 sur le plateau du Contadour, le pays de Jean Giono, on tourne un film. Aurélien, un jeune Marseillais, est derrière l’objectif. C’est un garçon courageux et dégourdi. Les membres de l’équipe, des idéalistes, discutent entre eux : que leur réserve cet avenir lourd de menaces ?
Une jolie brune se présente. C’est Pauline. Aurélien est aussitôt troublé. On devine un coup de foudre réciproque malgré des airs lointains et mystérieux.
On les retrouve à Marseille, loin des espaces libres et purs du Contadour. La ville grouille de tous les vices. Les gangsters tiennent le haut du pavé. Au sommet de la corruption trônent des caïds comme Bardone, le protecteur des bordels.
Aurélien a le cran d’aller le voir pour obtenir son aide : les républicains espagnols manquent d’armes. Bardone, contre de l’argent, peut les aider…
L’époque, celle de la guerre et de la défaite, les lieux, les personnages, tout cela permet à Saccomano de mettre en scène et en musique ce qu’il connaît de l’histoire souterraine de sa ville natale. Il la fait revivre à travers un héros déchiré entre le pacifisme et l’engagement, avec ce qu’il faut d’amours et d’émotions. Et ça va vite, comme une traction qui fonce dans la nuit.