Un homme aborde une femme

Un homme aborde une femme

Fabienne Jacob

Une femme se souvient de tout ce que les hommes lui ont dit ou fait dans la rue tout au long de sa vie de petite fille, jeune fille et femme ; des cailloux jetés dans les roues de son vélo de petite fille à des mots beaucoup plus crus qu'un inconnu surgi de l'ombre a lancés contre elle et sa robe d'été. Certains de ces hommes l'ont suivie, d'autres n'ont fait que la frôler. Leurs mots...

Édition papier

Date de parution : 23/08/2018

Prix : 15,00 €

Format : 19 x 11.5 cm, 192p.

ISBN : 978-2-283-03192-6

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 23/08/2018

Prix : 9,90 €

ISBN : 978-2-283-03193-3

    « Fabienne Jacob déchiffre les regards et les mots des hommes sur les femmes. »


    Véronique Rossignol. Livres Hebdo.


     


    « Un petit roman charnel qui s'interroge sur le désir et les élans entre hommes et femmes. […] Entrer dans le livre de Fabienne Jacob, c’est entrer dans une subjectivité, dans l’univers des peurs, des espoirs des tensions que l'amour et le désir réveillent en chacun et chacune. Le récit est ici toujours singulier jamais général. Et c’est en cela qu’il touche. »


    Éléonore Sulser. Le Temps (Suisse).


     



    « Joli ! »


    Femme Actuelle.

Une femme se souvient de tout ce que les hommes lui ont dit ou fait dans la rue tout au long de sa vie de petite fille, jeune fille et femme ; des cailloux jetés dans les roues de son vélo de petite fille à des mots beaucoup plus crus qu'un inconnu surgi de l'ombre a lancés contre elle et sa robe d'été. Certains de ces hommes l'ont suivie, d'autres n'ont fait que la frôler. Leurs mots étaient tantôt offensants, tantôt romanesques ou drôles, voire incongrus. Comme ceux de ce "harceleur" attachant, P'tit Pau, un simple d'esprit de son village natal...

Confrontant son expérience à celles des autres, voisines, amies - personnages de femmes souvent très libres dans leurs paroles et leur corps -, elle mène l'enquête sur ce qu'est devenu l'espace public aujourd'hui, où écouteurs, casques et oreillettes entravent la rencontre fortuite et furtive.

Renouant avec l'écriture du corps et des sensations, Fabienne Jacob tisse en creux, dans le cadre d'un débat d'actualité qui fait rage, un éloge de la rue joyeuse, vivier foisonnant et insondable, terrain de prédilection du jeu et du hasard.