Théorie des après-guerres

Théorie des après-guerres

Peter Sloterdijk

En 2012, nous célébrerons le cinquantième anniversaire du Traité d’amitié franco-allemand. Lors d’une conférence donnée à Fribourg en Allemagne, Peter Sloterdijk s’interrogeait sur l’évolution des deux nations et de leur « amitié ». On ne s’en étonnera pas : la réponse qu’il apporte n’est pas conforme aux lieux communs. Pour lui, ces cinquante dernières années ont...

Traduit par Olivier Mannoni

Édition papier

Date de parution : 16/10/2008

Prix : 12,15 €

Format : 19 x 11.5 cm, 96p.

ISBN : 978-2-35580-015-3

En 2012, nous célébrerons le cinquantième anniversaire du Traité d’amitié franco-allemand. Lors d’une conférence donnée à Fribourg en Allemagne, Peter Sloterdijk s’interrogeait sur l’évolution des deux nations et de leur « amitié ». On ne s’en étonnera pas : la réponse qu’il apporte n’est pas conforme aux lieux communs. Pour lui, ces cinquante dernières années ont surtout été marquées par un processus de désamour entre les deux peuples, dont la cause principale tient à une divergence d’interprétation des résultats des après-guerres qui ont déterminé les comportements politiques jusqu’à nos jours.
Le philosophe livre ici une analyse pertinente et déroutante entre ces deux pays au centre de l’Europe.