Qui a tué l’homme-homard ?

Qui a tué l’homme-homard ?

J.M. Erre

Margoujols, petit village reculé de Lozère, abrite depuis 70 ans les rescapés d’un cirque itinérant qui proposait un freak show : femme à barbe, soeurs siamoises, homme-éléphant, nain, colosse...

L’histoire s'ouvre surla découverte du cadavre atrocement mutilé de Joseph Zimm, dit « l’homme-homard ». Qui a tué cet ancien membre du cirque des monstres, et pourquoi ?...

Édition papier

Date de parution : 07/02/2019

Prix : 19,00 €

Format : 20.5 x 14 cm, 368p.

ISBN : 978-2-283-03223-7

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 07/02/2019

Prix : 12,99 €

ISBN : 978-2-283-03235-0

    « Une brillante parodie de polar qui fera hurler de rire les amateurs du genre. »


    François Busnel, La Grande Librarie, France 5.


     



    « Un vrai-faux polar à mourir de rire. »


    Le Soir.


     



    « Une intrigue atypique et bien ficelée. »


    Juliette Michaux. CNews.


     


    « Le nouveau J.M. Erre, toujours aussi inventif et jubilatoire, inclut une réflexion sur son genre de littérature, en l’occurrence, le polar. »


    Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo

Margoujols, petit village reculé de Lozère, abrite depuis 70 ans les rescapés d’un cirque itinérant qui proposait un freak show : femme à barbe, soeurs siamoises, homme-éléphant, nain, colosse...

L’histoire s'ouvre surla découverte du cadavre atrocement mutilé de Joseph Zimm, dit « l’homme-homard ». Qui a tué cet ancien membre du cirque des monstres, et pourquoi ? L’enquête menée par l'adjudant Pascalini et son stagiaire Babiloune va révéler des secrets enfouis depuis des lustres dans les hauteurs du Gévaudan.

Lucie, la fille du maire de Margoujols, une jeune femme paraplégique communiquant par l’intermédiaire d'un ordinateur, va épauler les gendarmes dans leur enquête. Elle est aussi la narratrice de cette histoire rocambolesque qu’elle raconte au jour le jour à la manière d’un polar pimenté d’une bonne dose d’humour noir, tout en livrant ses réflexions décalées sur des sujets aussi variés que la littérature policière, le handicap, les artichauts, les cimetières, les réseaux sociaux et, bien sûr, les monstres...