Les Animaux sentimentaux

Les Animaux sentimentaux

Cédric Duroux

Olivier, son addiction au sexe sur Internet, ses phobies et ses TOC ; David, son besoin d’exister par les rencontres très réelles qu’il fait dans les bars gays ; Lily la londonienne, l’amie et la confidente, en passe de changer radicalement de vie ; Samuel, qui a bien besoin de son ami imaginaire Anthony pour supporter la réunion familiale autour de l’enterrement du...

Édition papier

Date de parution : 11/05/2016

Prix : 18,00 €

Format : 18 x 14 cm, 384p.

ISBN : 978-2-283-02931-2

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 11/05/2016

Prix : 12,99 €

ISBN : 978-2-283-02982-4

    « Ressort surtout de ce premier roman le déploiement d'une langue inventive, futée, une poésie permanente. »

    F.P., Focus Vif

    « Roman d’un tout nouveau genre, Les Animaux sentimentaux est un baromètre, aussi drôle que perplexe, de l’amour 2.0. Où les écrans se touchent autant que les peaux. C’est un texte osé et généreux, âme et cul, toujours honnête, toujours vrai. À la fois étrange et familier. Personne n’avait encore aussi bien capturé notre monde ultramoderne. »

    Robert McLiam Wilson,

    « Le tableau du quotidien de jeunes gens d'aujourd'hui. »

    V.B.-L., Libération

Olivier, son addiction au sexe sur Internet, ses phobies et ses TOC ; David, son besoin d’exister par les rencontres très réelles qu’il fait dans les bars gays ; Lily la londonienne, l’amie et la confidente, en passe de changer radicalement de vie ; Samuel, qui a bien besoin de son ami imaginaire Anthony pour supporter la réunion familiale autour de l’enterrement du grand-père...

Quelle forme prennent les sentiments dans un monde hyperconnecté ? Quels sont les bouleversements – intimes, familiaux – qu’entraîne un coming-out ? Entre vie fantasmée et vie vécue, entre son milieu d’origine et la famille d’élection que constituent les amis, comment trouver sa place ?

Les Animaux sentimentaux livrent une version contemporaine de l’éternelle question des rapports entre sexe et amour. Un roman générationnel qui navigue entre le réel et la fiction, le français et l’anglais, et où l’on croise aussi bien David Bowie que le lapin d’Alice.

Une forme de sentimentalité sans mièvrerie, de mélancolie festive qui rappelle l’univers des Chroniques de San Francisco... et compose une vibrante ode à l’amitié.