Le cadavre était presque parfait

Le cadavre était presque parfait

Giles Milton

Un corps sans vie, nu et sans la plus petite trace de blessure, est retrouvé au Groenland, au beau milieu de la banquise. Qui est-il ? Jack Raven, paléontologue et spécialiste d’anthropologie médico-légale, est chargé de mener l’enquête. Au fil de ses recherches il découvre d’étranges secrets, mais on décide de clore brutalement le dossier pour tester sur l’inconnu des glaces...

Traduit par Florence Hertz

Édition papier

Date de parution : 03/10/2016

Prix : 22,00 €

Format : 20.5 x 14 cm, 416p.

ISBN : 978-2-283-02899-5

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 03/10/2016

Prix : 15,99 €

ISBN : 978-2-283-03036-3

    « Un délicieux roman »

    , Libération

    « On en ressort avec l'impression d'être beaucoup plus intelligent concernant la seconde guerre mondiale au Groënland, les techniques de cryogénie et même les secrets pour séduire les jolies femmes américaines divorcées avec enfants à charge. »

    Michel Litout, L’indépendant

Un corps sans vie, nu et sans la plus petite trace de blessure, est retrouvé au Groenland, au beau milieu de la banquise. Qui est-il ? Jack Raven, paléontologue et spécialiste d’anthropologie médico-légale, est chargé de mener l’enquête. Au fil de ses recherches il découvre d’étranges secrets, mais on décide de clore brutalement le dossier pour tester sur l’inconnu des glaces une technique de décongélation qui pourrait permettre de le ramener à la vie. La nuit même de l'expérience, une tempête de fin du monde éclate, accélère le processus... et l'homme disparaît.

Jack Raven est le seul à pouvoir retrouver le fugitif ressuscité des morts et élucider l’énigme historique qui permettra de l’arrêter. Car le revenant est insaisissable et, depuis son réveil, sème froidement la mort sur son passage.

Pour son premier roman policier, Giles Milton parvient à conjuguer le souffle historique qu’on lui connaît au suspense des meilleurs thrillers, dans une sorte de compromis entre Frankenstein et Fatherland, le roman uchronique de Robert Harris.