La Mort de Franz Liszt

La Mort de Franz Liszt

Alan Walker

Dans la nuit du 31 juillet 1886, Franz Liszt meurt à Bayreuth à la suite d’une grave maladie, mal soigné par des médecins incompétents. En 1977, Alan Walker, biographe de Liszt, découvre au Goethe und Schiller Institut de Weimar, un document oublié dont la publication avait été interdite par les proches du musicien : le journal de Lina Schmalhausen. Élève de Liszt, mais aussi sa...

Traduit par Odile Demange

Édition papier

Date de parution : 06/09/2007

Prix : 20,30 €

Format : 20.5 x 14 cm, 208p.

ISBN : 978-2-283-02181-1

Dans la nuit du 31 juillet 1886, Franz Liszt meurt à Bayreuth à la suite d’une grave maladie, mal soigné par des médecins incompétents. En 1977, Alan Walker, biographe de Liszt, découvre au Goethe und Schiller Institut de Weimar, un document oublié dont la publication avait été interdite par les proches du musicien : le journal de Lina Schmalhausen. Élève de Liszt, mais aussi sa préférée et sa confidente, la jeune femme assista jour après jour à l’agonie du Maître.
Ce document nous fait pénétrer de plain-pied dans un drame humain d’une amplitude difficilement soupçonnable chez un homme adulé dans toute l’Europe pour sa virtuosité et son génie. La simplicité même de l’écriture, l’absence de tout pathos, la franchise de l’expression, font de ce journal inédit un document passionnant. Il apporte des révélations terribles sur les relations humaines au sein de l’élite créatrice la plus respectée du XIXe siècle.