Géographie des peuples fabuleux
À paraître

Géographie des peuples fabuleux

Olivier Philipponnat

Notre littérature est remplie de peuples dont l’existence a d’abord été soupçonnée dans l’Antiquité (les Blemmyes, peuple sans tête, décrit par Pline), fantasmée au cours du Moyen Âge (les Amazones, ces guerrières invincibles d’une Europe ravagée par les conflits), attestée « scientifiquement » et redéfinie du xvie au xixe siècles (de la rencontre avec les indigènes...

Édition papier

Date de parution : 08/09/2022

Prix : €

Format : 20.5 x 14 cm

ISBN : 978-2-283-03509-2

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 08/09/2022

Prix : €

ISBN : 978-2-283-03510-8

Notre littérature est remplie de peuples dont l’existence a d’abord été soupçonnée dans l’Antiquité (les Blemmyes, peuple sans tête, décrit par Pline), fantasmée au cours du Moyen Âge (les Amazones, ces guerrières invincibles d’une Europe ravagée par les conflits), attestée « scientifiquement » et redéfinie du xvie au xixe siècles (de la rencontre avec les indigènes d’Amérique à l’invention des Pygmées par la « science » racialiste), puis regrettée et réinventée au xxe (l’extraterrestre de Roswell, incarnation de la rencontre du troisième type).
C’est cet imaginaire que propose d’explorer Olivier Philipponnat dans un voyage littéraire, aussi érudit que divertissant, à travers les méandres des fantasmes et des préjugés successifs des découvreurs ou prétendus tels.
Nul n’avait entrepris de recenser et de cartographier, de l’Antiquité à nos jours, l’ensemble des peuples dont l’histoire a montré qu’ils n’avaient pas existé, ou que leurs mœurs et leurs caractéristiques avaient été décrites de façon fantaisiste ou erronée, mais auxquels les hommes ont cru ou voulu croire, leur consacrant quantité de traités plus ou moins sérieux, de témoignages sincères ou frauduleux, de relations authentiques ou utopiques.
Sur notre Instagram