Douce lumière

Douce lumière

Marguerite Audoux

« Si je ne le finis pas, il m’aura toujours aidé à finir. »
Commencé le jour de ses soixante-dix ans, Douce Lumière est achevé en 1937, la veille de la mort de Marguerite Audoux. On y retrouve la trame de son premier roman Marie-Claire, immense succès littéraire et prix Femina 1910 : l’histoire d’amour d’une orpheline contrariée par une famille malveillante. Douce est le...

Édition papier

Date de parution : 05/03/2009

Prix : 18,25 €

Format : 20.5 x 14 cm, 224p.

ISBN : 978-2-283-02338-9

« Si je ne le finis pas, il m’aura toujours aidé à finir. »
Commencé le jour de ses soixante-dix ans, Douce Lumière est achevé en 1937, la veille de la mort de Marguerite Audoux. On y retrouve la trame de son premier roman Marie-Claire, immense succès littéraire et prix Femina 1910 : l’histoire d’amour d’une orpheline contrariée par une famille malveillante. Douce est le surnom donné à Églantine Lumière. Comme en opposition, son destin se révèle terrible : morts tragiques, calomnies, séparations. La guerre emporte les derniers espoirs. Douce Lumière est un livre profondément ancré dans la vie de Marguerite Audoux. Et qui se lit comme son testament, sensible envahi d’images d’enfance et de désillusions.

Sur notre Instagram