Annawadi

Katherine Boo

National Book Award 2012 / PEN/John Kenneth Galbraith Award 2013

À Annawadi, bidonville qui jouxte l’aéroport international de Mumbai, 3 000 personnes s’entassent dans quelque 300 masures étayées de ruban adhésif et de cordes. Avec Abdul, jeune trieur de déchets épris de justice et de pureté, avec Asha, la reine des magouilleuses, et sa fille Manju, qui fonde son avenir sur la...

Traduit par Anne-Marie Carrière

Édition papier

Date de parution : 10/10/2013

Prix : 23,00 €

Format : 20.5 x 14 cm, 320p.

ISBN : 978-2-283-02579-6

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 10/10/2013

Prix : 16,99 €

ISBN : 978-2-283-02725-7

National Book Award 2012 / PEN/John Kenneth Galbraith Award 2013

À Annawadi, bidonville qui jouxte l’aéroport international de Mumbai, 3 000 personnes s’entassent dans quelque 300 masures étayées de ruban adhésif et de cordes. Avec Abdul, jeune trieur de déchets épris de justice et de pureté, avec Asha, la reine des magouilleuses, et sa fille Manju, qui fonde son avenir sur la lecture de Mrs Dalloway, ou encore avec Fatima l’unijambiste, indicible figure de l’horreur, Katherine Boo rappelle ce qu’être misérable veut dire. Pendant quatre ans, elle a suivi les habitants de ce bidonville ordinaire pour comprendre pourquoi, dans une Inde en pleine expansion économique, certains s’en sortent et d’autres non.

Si l’histoire personnelle des individus ne suffit pas à tout expliquer, on pénètre pourtant d’autant mieux ce pays que l’auteure nous en apprend davantage sur la vie de chacun. Sans jamais tomber dans la caricature ni dans la leçon de morale, elle restitue de manière inoubliable ce lieu grouillant de vie en tentant de répondre à cette question : pourquoi nos sociétés inégales n’implosent-elles pas ?