Parmi les loups et les bandits -
  • feuilleter
  • Roman
  • Littérature étrangère
  • Date de parution : 18/08/2016
  • Format : 14 x 20,5 cm, 560 p., 24,00 EUR €
  • ISBN 978-2-283-02925-1
Parmi les loups et les bandits
Atticus Lish
Traduit par Céline Leroy
Langue d'origine : Anglais (États-Unis)

Grand prix de littérature américaine 2016

PEN/Faulkner Award for Fiction 2015

 

C’est dans un New York spectral, encore en proie aux secousses de l’après-11 Septembre, que s’amorce l’improbable histoire de Zou Lei, une clandestine chinoise d’origine ouïghoure errant de petits boulots en rafles, et de Brad Skinner, un vétéran de la guerre d’Irak meurtri par les vicissitudes des combats.

 

Ensemble, ils arpentent le Queens et cherchent un refuge, un havre, au sens propre comme figuré. L’amour fou de ses outlaws modernes les mènera au pire, mais avant, Lish prend le soin de nous décrire magistralement cette Amérique d’en bas, aliénée, sans cesse confinée alors même qu’elle est condamnée à errer dans les rues. Il nous livre l’histoire de ces hommes et de ces femmes qui font le corps organique de la grande ville : clandestins, main-d’œuvre sous-payée, chair à canon, achevant sous nos yeux les derniers vestiges du rêve américain.

ils en parlent…
  • « Une peinture très convaincante de l’Amérique d’en bas. (…) Parmi les loups et les bandits ne confond pas misère et misérabilisme. L’oralité de la langue (excellente traduction de Céline Leroy) sonne incroyablement juste, les lieux sont remarquablement dépeints et les héros de déglingue ont des failles au-delà de leur situation sociale. Bref, Atticus Lish a bien retenu les leçons de Jack London, et ce n’est pas le moindre de ses mérites. »

    Baptiste Liger. Lire.

     

    « Roméo et Juliette ne sont pas loin, Les Misérables non plus. Atticus Lish nous révèle l’Amérique d’en bas, celle qui constitue la moelle épinière de New York, dans cette tragédie contemporaine, brutale et lyrique. »

    Olivia Mauriac. Madame Figaro.

     

    « C’est un roman extraordinaire, et il faut lui faire un triomphe. »

    Didier Jacob. L’Obs.

     

    « Une plume incisive »

    Marianne Payot. L’Express.

     

    « Magistral. (…) La puissance de ce texte vous saute à la gorge comme un animal enragé, du début à la fin. »

    Bruno Corty. Le Figaro Littéraire.

     

    « Couronné du prestigieux Pen-Faulkner Award, traduit avec brio en français, Parmi les loups et les bandits est une des grandes révélations de cette rentrée littéraire. Un chef-d’œuvre américain. »

    Philippe Chevilley. Les Échos.

     

    « La fiction littéraire, de cette qualité, permet l’immersion totale, émotionnelle, sensorielle, intellectuelle, poétique. […] Il faut lire Atticus Lish. »

    Lisbeth Koutchoumoff. Le Temps.

     

    « Un formidable roman, profondément politique, c’est-à-dire qui ne s’affiche pas comme tel. »

    Dominique Conil. Mediapart.

     

    « Cette histoire d’amour entre deux jeunes marginaux dans l’Amérique post-11 septembre transmet une énergie incroyable. »

    Emmanuelle de Boysson. Version Femina.

     

    « Une ode magistrale au New York des marginaux »

    Stylist.

     

     « D’une narration fluide et réaliste, il nous touche en décrivant le quotidien du peuple d’en bas, leurs espoirs et leurs désillusions. Cette vision de l’Amérique ne vous laissera pas indemne. »

    Christelle Chandanson, Librairie Elkar (Bayonne). Page des Libraires.

     

    « Extraordinairement puissant. Dans le premier roman remarquable de Lish, le réalisme cru fusionne avec la poésie narrative. »

    The Sunday Times.

     

    « Impressionnant. Un livre profondément politique. »

    The Guardian.

     

    « Ce récit est intense, émouvant et en quelque sorte nécessaire. »

    The New York Times.

Vidéo Diacritik : Interview d’Atticus Lish 1/2
Vidéo Diacritik : Interview d’Atticus Lish 2/2
Vidéo Librairie Mollat : Atticus Lish présente "Parmi les loups et les bandits"
À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur
Plus de titres