La Terre invisible -
  • Roman
  • Littérature française
  • Date de parution : 15/08/2019
  • 240 p., 9,99 EUR €
  • ISBN 978-2-283-03227-5
La Terre invisible
Hubert Mingarelli

En 1945, dans une ville d’Allemagne occupée par les alliés, un photographe de guerre anglais qui a suivi la défaite allemande ne parvient pas à rentrer chez lui en Angleterre. Il est sans mot devant les images de la libération d’un camp de concentration à laquelle il a assisté.

 

Il est logé dans le même hôtel que le colonel qui commandait le régiment qui a libéré le camp. Ayant vu les mêmes choses qui les ont marqués, ils sont devenus des sortes d’amis. Un soir, le photographe expose son idée de partir à travers l’Allemagne pour photographier les gens devant leur maison. Il espère ainsi peut-être découvrir qui sont ceux qui ont permis l’existence de ces camps. Le colonel met à sa disposition une voiture et un chauffeur de son régiment. C’est un très jeune soldat qui vient d’arriver et qui n’a rien vu de la guerre.

 

Le photographe et son jeune chauffeur partent au hasard sur les routes. Le premier est hanté par ce qu’il a vu, et le second est hanté par des évènements plus intimes survenus chez lui en Angleterre. Le roman est ce voyage.

 

Les livres numériques des éditions Buchet/Chastel sont disponibles aux formats epub et mobi et sont pourvus d’un dispositif de protection par filigrane. Ils sont lisibles sur l’ensemble des ordinateurs et appareils mobiles (liseuse, tablette et smartphone).

ils en parlent…
  • « L’écriture de l’auteur est photographique en cela qu’on ne peut pas passer à côté de la lumière et des couleurs, et c’est vraiment intéressant. […] Chacun d’entre nous se fera sa propre photo à chaque instant. »

    Emmanuel Donny, photographe, France 3, Un livre un jour

     

    « Hubert Mingarelli, être de peu de paroles, est le minimaliste de la littérature. Livres minces, histoires simples, personnages rares grossis à la loupe. Il écrit entre les mots, glisse à la surface du silence, étire le blanc autour des caractères noirs. […] Le livre infuse lentement. Il ne saisit pas à la gorge immédiatement, trop éthéré pour ça, mais plus tard, dans les souvenirs qu’on en garde. Longtemps après l’avoir refermé. »

    Sandra Benedetti, L’Express

     

    « Cette écriture superbement épurée foisonne simplement de sens, sur la ligne qui s’étire de l’intime à la grande Histoire. »

    Jean-Claude Lebrun, L’Humanité

     

    « Prodigieux. On se glisse dans ce livre comme dans un bain de silence, bienfaisant. »

    Astrid de Larminat, Le Figaro Littéraire

     

    « Un texte impressionniste dont on savoure chaque phrase »

    Alexandra Schwartzbrod, Libération

     

    « On retrouve, dans La Terre invisible, des motifs récurrents de l’œuvre d’Hubert Mingarelli. On reconnaît aussi sa prose épurée, limpide et pudique, qui accueille les silences comme le ferait une musique. »

    Anne Pitteloud, Le Courrier suisse

     

    « Chaque mot est pesé, sous la plume d’Hubert Mingarelli, qui sait susciter sans cesse des images, des sensations. Jamais le lecteur n’a la désagréable impression de se promener dans une reconstitution historique. Cette écriture touchée par la grâce poétique parvient à recréer un monde par les détails [...] Le sang, le temps et l’Histoire s’écoulent dans ces lignes. »

    Julien Burri, Le Temps (Suisse)

     

    « Onirique, poétique, tendu, angoissant par instants, l’ouvrage se lit d’une traite. »

    Le Républicain Lorrain

     

    « Un roman irréel, onirique, halluciné »

    Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo

     

    « La prose poétique d’Hubert Mingarelli porte avec justesse un roman subtil sur l’immédiat après-guerre, entre ombre et lumière. »

    Emmanuelle George Librairie Gwalarn (Lannion), Page des Libraires

Vidéo : Hubert Mingarelli présente La Terre invisible
À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur