Le Grand n’importe quoi -
  • feuilleter
  • Roman
  • Littérature française
  • Date de parution : 11/02/2016
  • Format : 14 x 20,5 cm, 304 p., 19,00 EUR €
  • ISBN 978-2-283-02933-6
Le Grand n’importe quoi
J.M. Erre

L’action se déroule le samedi 7 juin 2042, à 20h42. Durant cette minute qui n’en finit jamais, de nombreux personnages vont se croiser dans les rues d’un petit village de la campagne française après l’apparition d’une soucoupe volante et la tentative d’enlèvement d’un villageois par des extraterrestres. Parmi eux, on suivra notamment le destin de : Alex, un réfugié monégasque qui n’aurait jamais dû se rendre avec sa future ex-fiancée à une soirée costumée pleine de culturistes ; Lucas, un auteur de science-fiction en panne d’inspiration qui n’aurait jamais dû ouvrir sa porte à Maryline Monreau ; le Grand Joël, auteur de L’Incroyable Révélation, un modeste essai qui apporte une réponse définitive aux plus grands mytères de l’univers ; Madeleine, maire du village et conceptrice d’une technique imparable pour échapper aux angoisses existentielles ; Bob et Douglas, les philosophes du bar local, qui commentent l’action avec l’ampleur lyrique d’un choeur antique (ou presque) ; et, en guest star, Alain Delon, dans un rôle inédit...

Dans ce nouveau roman jubilatoire de J.M. Erre, c’est le monde de la science-fiction qui sert de terrain de jeu. Pour le plus grand plaisir du lecteur, voici des péripéties et des personnages décalés dans une histoire qui traite de mécanique quantique et de peur de l’autre, de paradoxe temporel et de gobage de poulpe...

ils en parlent…
  • « C’est drôle et bourré de références littéraires ou cinématographiques, sans en avoir l’air. […] Sous couvert de science-fiction, J.M. Erre a concocté son opus comme un cri d’amour à la littérature. »

    Cécile Guyez. La Gazette de Montpellier.

     

    « Sur fond de science-fiction, ce roman nous entraîne dans un tourbillon d’aventures, de bons mots, d’humour noir ou rose, de caricatures, de dérision... Bref, c’est succulent et joliment bien pensé. Évasion assurée. »

    L’est éclair.

     

    « Un roman à consommer, cependant, avec modération : le fou rire est parfois mortel. »

    Pierre Maury. Le Soir (Belgique).

     

    « Une somme de délires à déguster sans a priori. »

    Michel Litout. L’Indépendant.

Vidéo iTélé : chronique du livre par Xavier Leherpeur et interview de l’auteur - 25/02/2016
Vidéo France Info : J.M. Erre interviewé dans l’émission Le Livre du jour de Philippe Vallet - 21/03/2016
À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur