Ghachar Ghochar -
  • feuilleter
  • Roman
  • Littérature étrangère
  • Date de parution : 24/05/2018
  • Format : 11,5 x 19 cm, 180 p., 14,00 EUR €
  • ISBN 978-2-283-03123-0
Ghachar Ghochar
Vivek Shanbhag
Traduit par Bernard Turle
Langue d'origine : Anglais (Inde)

Un jeune homme, le narrateur, attend sa commande dans une coffee house de Bangalore. Tout est calme, en apparence, et l’ambiance indolente, pourtant notre homme est inquiet. Qu’est-ce qui le tourmente ainsi ?

 

Dans une prose précise, maîtrisée et condensée, Ghachar Ghochar explore les mécanismes complexes d’une famille, celle du narrateur, clan modeste qu’un commerce peu regardant a soudainement propulse dans un monde de riches. Cette opulence inattendue fragilise les rôles et l’identité de chacun, mettant à mal l’équilibre de la maisonnée. Les traditions vacillent, les luttes de pouvoir font rage, et tout devient ghachar ghochar, plonge dans un indescriptible chaos, un chaos que Shanbhag nous décrit avec délectation, subtilité et une douceur époustouflante.

 

Un roman en forme de parabole sur les affres de la richesse trop vite venue et la dégradation morale qui l’accompagne, campé dans une Inde tiraillée entre traditions et modernité.

ils en parlent…
  • « Vivek Shanbhag plonge avec délice dans l’intimité d’une famille indienne « ordinaire ». […] Tout cela, vu de l’intérieur, est enlevé et grinçant, original et fouillé. »

    Jean-Claude Perrier. Livres Hebdo.

     

    « La richesse a une signification particulière dans la tradition indienne. Il y a une certaine limite au-delà de laquelle les individus ou les familles considèrent leurs vies comme ’’luxueuses’’. C’est une perception complexe qui diffère selon les individus, les familles, les castes et les générations. »

    Vivek Shanbhag. Propos recueillis par Gladys Marivat dans Lire.

     

    « On aurait tort de réduire cette fable puissante à une analyse sociologique. Shanbhag aime ses personnages, ces victimes du dérèglement. […] Avec finesse Shanbhag sonde les liens familiaux dans ce qu’ils ont de mystérieux et d’irrévocable. »

    Gladys Marivat. Le Monde des Livres.

     

    « Avec une écriture précise et une construction efficace, ce court roman résonne comme une fable sur les vices humains. »

    Version Femina.

     

    « Auscultant la maisonnée de sa langue nette et sautillante, Shanbhag en donne à voir les mesquineries, l’hypocrisie, les tabous et les moments de tendresse. Une parabole mordante de l’Inde, tout en inconfort et en contradictions. »

    Estelle Lenartowicz. L’Express.

À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur
Plus de titres