Leïb Rochman
  • Né en 1918 à Minsk Mazowiecki dans un milieu hassidique, Leïb Rochman s’éloigne petit à petit de cette communauté pour devenir journaliste. En 1940, il est enfermé avec sa famille dans le ghetto de Minsk. Échappant de peu à la liquidation du ghetto par les SS en 1942, il trouve refuge avec sa femme chez une paysanne : ils restent trois ans emmurés et réduits au silence, jusqu’à la libération de la Pologne, où le couple demeure jusqu’en 1946. Victime d’un pogrome, Rochman est soigné en Suisse avant de partir s’installer en Israël en 1950. Il y décède, à l’âge de soixante ans, en 1978.

Les titres de l'auteur