Au nom du vivant -
  • feuilleter
  • Essai, analyse
  • Écologie
  • Date de parution : 02/10/2014
  • Format : 14 x 20,5 cm, 128 p., 14,00 EUR €
  • ISBN 978-2-283-02825-4
Au nom du vivant
Plaidoyer pour réconcilier l'homme et la nature
Robert Barbault

Préface de Jean-Claude Lefeuvre, Gilles Boeuf, Eric Lateltin et Jacques Weber

 

’Nos cultures s’appuient sur de multiples mémoires. Elles sont faites de monuments, mais aussi de récits, de livres et de légendes, tous riches de plantes et d’animaux variés. [...] Les éléphants, par exemple, jouent un rôle clé dans la dynamique et l’entretien des paysages africains, dans la diffusion de certaines espèces végétales. Mais, je soutiens qu’ils sont beaucoup plus que cela : comme la baleine, comme notre cousin gorille, l’éléphant est dabord une véritable cathédrale vivante. [...]

Oui, quelque part au fond de nous, les splendeurs de la vie ont quelque chose de sacré.

Oui, un monde sans baleines serait, pour notre inconscient collectif, un océan meurtri, désespérément vide : le lieu de notre honte indéfiniment répétée de vague en vague - proclamation sourde de notre fin en tant qu’homme.’

Avec conviction et lucidité, Robert Barbault nous met face nos responsabilités. Mais il n’est pas trop tard pour redresser le cap, développer une nouvelle solidarité écologique et sauver le vivant : il est encore temps de nous réconcilier avec la nature, car c’est notre nature !

À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur
Plus de titres
À découvrir